Menu

Tristan Mat

#162

une cloche invisible dans l’été
régulière dans l’après-midi
appelle nul fidèle à nul office
nul ne l’écoute que
celui qui en fait un poème