Menu

Tristan Mat

#565

des filles de la sapience
en robes noires longues
sur les désertes esplanades
nous ne sauront pas les larmes

elles ne troubleront ni l’onde
ni la tourbe du rêve
dans le retour du souvenir
seront moins que le vent

pourtant à jamais l’oubli
des jours répétés à l’envi