Menu

Tristan Mat

#1101

au soir tu es encore
– guère plus qu’une fatigue
une répétition ralentie

tant est déjà à la nuit
retiré en silence creux
les histoires tombées

rien n’enveloppe
– au-delà sont les ombres
le sel est perdu