Menu

Tristan Mat

#1259

te garder
sur mes doigts
à la nuit

#1250

je te pense
dit la langue
de mes jours

#1241

c’est l’été midi
l’écorce
reste la proie du regard

#1218

à la fourche
la nuit est entière
boire est sans fond

#1210

s’asseoir
dans la nuit
être l’attente
sans pluie

#1200

entre les notes

la musique

– radiance

#1172

silence
la chaîne de la cloche
danse encore

#1169

sur le drap où on s’est aimé
une pièce brillante
la plus petite

#1166

la nuit douce
immobile
mort à l’oeuvre

#1164

seul:
au-delà du silence
la pluie