Menu

Tristan Mat

#1085

c’est le sable quand je voudrais le miel
être aveugle à ta fourche
le murmure pour écrin

sable d’acier de nuit
tu te tournes tu t’es tournée
le miroir est dos
nul n’a regard

la neige est temps lointain
presque bleu

au cou