Menu

Tristan Mat

Exercice d’illumination #25

Il y a un été. J’y entre de quelques pas, éprouvant la pierre. Il s’agit d’un retour. Je suis à nouveau : l’ébloui. La couleur tranche ; les mots sont des îles. Le ciel commence à la surface des choses. Sans autre nulle possibilité de guerre. La défaite règne.