Menu

Tristan Mat

Minutes de la multitude #25

Tu es dans le tunnel, non dans le train. Le tunnel rappelle seulement l’enfermement.

Regards privés de visages. Rien que l’ennui, la fatigue.

La beauté me frôle comme j’écris. Elle descend du train pour monter dans celui qui est de l’autre côté du quai.