Menu

Tristan Mat

#950

Un homme descendait la rue vide. Il portait un chapeau à large bord et pour cela marchait lentement entre les deux trottoirs. L’heure était suspendue, pâle la lumière. Il descendait et nulle description de son visage. Un manteau suffisait pour faire de presque tout son corps une steppe aux dimensions d’une chaise et d’une porte. L’intrigue était tension silencieuse. Un autre homme apparut, en bas, tête nue. Les différences nombreuses mais minimes auraient pu nourrir dialogue et enquête, faire apparaître des personnages secondaires. Ils se croisèrent. De leurs regards, rien qui ne soit dit, ni de celui qui décrit.

09/02/2020

Série : Reste