Menu

Tristan Mat

#1509

tu n’as qu’un frère tant de miroirs
lit asséché le sentier heureux de fuite
les murs règnent rien n’est grand
tu seras ne seras pas resteras au rêve