Menu

Tristan Mat

#1483

l’arbre au soir indifférent
le gravier est mutique
l’allée n’a pas de nom propre
un tableau dis-tu devant l’espace
ajoutant ignorons que dans
est le mot le plus fréquent
je n’ai pas fui le théâtre
lorsque le vent tu seras cendre
chaude et puis le banc
je tremble sur l’aire
l’arbre est au silence