Menu

Tristan Mat

#2025

soleil menteur je dis tue
comme s’il y avait des murs blancs
tu n’as pas de nom
brûle le sel des enfances